450 jeunes ruraux pensent leur avenir dans l’Ain puis dans l’Orne

Les jeunes ruraux du MRJC pensent leur avenir cet été.

200 responsables jeunes du Mouvement rural de Jeunesse chrétienne (MRJC) se retrouvent cet été dans l’Ain pour voter leurs nouvelles orientations pour sept années. Les lycéens ont quant à eux rendez-vous en Normandie pour un camp national. Des temps forts pour mieux comprendre ce qui les animent.

Association d’éducation populaire, gérée et animée par des jeunes ruraux de 13 à 30 ans, depuis 93 ans le Mouvement rural de jeunesse chrétienne (MRJC, descendant de la JAC) réunit 6000 jeunes chaque année, en séjours éducatifs, formations BAFA-D, et autour projets visant l’animation et la valorisation des territoires ruraux.

Tous les sept ans, ce mouvement renouvelle ses grandes orientations, c’est-à-dire son projet politique, son organisation et sa stratégie financière. Ce processus est mis au vote d’une assemblée générale qui se déroule du 29 juin au 3 juillet 2002 à Etrez, Bresse Vallons (Ain). Elle réunit plus de 200 jeunes venus de toute la France. Des temps de débats sont aussi prévus sur l’écologie, la démocratie, l’éducation populaire, la ruralité, les discriminations, l’Église et la laïcité.

250 jeunes lycéens en Normandie

Quelques jours plus tard, ce sont 250 jeunes de 15 à 17 ans, venus également de toutes les régions, qui vont se retrouver lors d’un grand camp national du MRJC du 17 au 31 juillet, à la Carneille dans l’Orne, à quelques encablures de la rédaction de Village.

Au programme de ce « RDV sous les Poiriers » : des grands jeux, débats, soirée concert, bivouacs, chantiers participatifs, veillées, visites d’expériences sur les territoires, découverte culinaire, temps de réflexion…

Ce camp sera aussi l’occasion de mettre en valeur le territoire du bocage ornais.

Tél. du MRJC de l’Orne 07 56 01 66 06 ; orne@mrjc.org

site : mrjc.org