Gers : le télétravail sans ses inconvénients !

Avec le dispositif Soho solo, le Gers n’a pas attendu les confinements successifs pour miser sur le télétravail. Fort de plus d’une décennie d’expérience, le département a même su en corriger les effets pervers et répondre notamment à la problématique de l’isolement.

Publi-information

Le télétravail dans le Gers sans les inconvénients avec Soho Solo Gers.
Crédit : DR

 

L’endroit vient d’être labellisé Fabrique de territoire et pour l’occasion, il a changé de nom. Adieu l’Innoparc, bonjour La Dynamo du Gers. Cette nouvelle appellation est bien trouvée tant ce tiers-lieu transmet de l’énergie aux personnes qui le
fréquentent.

À la fois espace de co-working – doté de bureaux individuels ou collectifs, de salles de réunion, d’espaces de convivialité… – et Fablab, la Dynamo est aussi et surtout le cœur névralgique du dispositif Soho solo. Aux portes de la cité Auscitaine, c’est là que convergent les énergies.

C’est là que les télétravailleurs se retrouvent pour partager contacts et compétences et, lorsqu’ils en ont besoin, rompre l’isolement.

Travail et lien social

Ces derniers temps, avec les vagues successives de confinement, le tiers-lieu est devenu encore plus stratégique. Dans le respect des règles sanitaires, grâce à sa superficie importante de 1000 m² qui permet d’assurer la distanciation physique, il n’a jamais fermé. Mieux encore, les demandes de location de salle ont augmenté, à l’image de cet avocat venu donner ses cours de droit en visio ou de cette professeur de mathématiques qui prépare ici son agrégation. « Dans le contexte que nous connaissons, venir travailler quelques heures ou un ou deux jours par semaine à la Dynamo est salvateur. Le Fablab aussi est resté ouvert, sur rendez-vous, notamment pour les artisans qui peuvent utiliser la découpe laser », souligne Audrey Fievet animatrice duréseau Soho solo. En somme, le lieu est devenu à la fois un espace de travail et de lien social

Jamais isolé

Organisés pour accompagner les entrepreneurs solos et les aider à développer ou créer leur activité, les ateliers mensuels ont aussi été maintenus, certes avec une jauge réduite. En mars, pour le troisième de l’année, il sera ainsi question de gestion du temps et des priorités. En février, une dizaine de personnes ont pu réaliser une séance de codéveloppement, approche d’apprentissage et d’émergence de projet qui mise sur les interactions entre les participants et l’intelligence collective. Tout un symbole !

Dans le Gers, depuis plus de dix ans, on croit en effet dans le télétravail mais aussi dans la force du collectif. On soutient les entrepreneurs solos et télésalariés tout en les mettant en réseau. Avis aux télétravailleurs contraints qui souffrent ou ont souffert d’isolement lors du confinement.

Contact :

Tél.: 05 62 61 62 71, du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.

 

Si vous souhaitez que votre territoire présente aussi ses atouts dans le magazine Village, ainsi que sur son site Internet, n’hésitez pas à joindre notre Régie publicitaire.