Ici, on fait ensemble !

Ici, on fait ensemble !
Publi-information

Certains sont des pionniers et font même figure d’exemples à suivre. Institutionnels ou nés de l’inventivité de groupes de citoyens, les tiers-lieux se développent partout dans le Gers. Ces lieux de travail et de socialisation contribuent à l’attractivité du département gascon.

Si, sur le coup des midis, vous entrez au Bouche à Oreille dans l’idée d’y travailler quelques heures, gare à la tentation ! Par l’odeur alléchés, vous tomberez sans doute dans la délicieuse embuscade que tend chaque jour Séverine Pailhès.

Aux fourneaux, la cheffe fait des merveilles. Avec son compagnon Arthur, elle est à l’origine d’un tierslieu pas comme les autres, un lieu où l’on peut à la fois boire un café, goûter une cuisine gastronomique, assister à un concert, travailler dans les bureaux situés aux étages.

Ouvert depuis 2010, le Bouche à Oreille – qui est devenu une Scic (Société coopérative d’intérêt collectif) – a totalement dynamisé le village de Simorre, contribuant à l’accueil de nouvelles populations. Le succès est tel que les membres de la Scic ont récupéré une maison entière pour y héberger, sur deux étages, des artistes et artisans qui bénéficient également, au rez-de-chaussée, d’une grande salle d’exposition.

Légumes et salon de lecture

Le tiers-lieu imaginé par Séverine et Arthur Pailhès est aujourd’hui une référence. Dans son sillage, plusieurs autres structures sont nées depuis aux quatre coins du Gers, grâce à l’inventivité de citoyens.

À l’Isle-Jourdain, dans une belle demeure lovée sous les arcades, Xavier a ainsi créé l’Ours brun, un espace de coworking devenu très rapidement tiers-lieu intergénérationnel, avec service de restauration et salon de lecture.

À Cologne Le Site est un endroit original orienté vers le soutien à la création d’entreprises. Ancien chef d’entreprise, Philippe y propose des loyers modérés et surtout son aide précieuse aux jeunes qui veulent créer leur activité.

Plus au sud, dans le village de Samatan, Cédric a, quant à lui, transformé l’ancienne quincaillerie en bureaux partagés. Mais au Bureau samatanais, on peut aussi réparer son vélo ou récupérer son panier de légumes.

La fabrique du lien

Si les tiers-lieux cités plus haut sont nés à l’initiative de citoyens, avec l’aide des collectivités locales, le Gers abrite également un tierslieu institutionnel.

La Dynamo, c’est 1000 m² de bureaux, de salles de réunion et d’espaces partagés situés à deux pas du centre-ville d’Auch. La Dynamo, c’est aussi un Fablab, le coeur névralgique du dispositif Soho Solo, le siège de la Coopérative d’activités et d’emploi Kanopé.

C’est l’endroit où convergent les énergies, où se retrouvent les télétravailleurs du département pour un atelier, une formation, partager un moment, des contacts et des compétences.

Labellisée Fabrique des territoires, La Dynamo est le parfait exemple de ces lieux qui créent du lien et font vivre le territoire.

Contact :

Tél.: 05 62 61 62 71, du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h.

www.soho-solo-gers.com

 

Si vous souhaitez que votre territoire présente aussi ses atouts dans le magazine Village, ainsi que sur son site Internet, n’hésitez pas à joindre notre Régie publicitaire.