Les logements passerelles en Limousin

En Limousin, des logements passerelles permettent aux personnes venues de l’extérieur ayant un projet de création d’activité de tester sur place leur projet.

En Limousin, des logements passerelles permettent aux personnes venues de l'extérieur ayant un projet de création d’activité de tester sur place leur projet.
Crédit : DR

Un logement, le temps de tester son projet

En Limousin, des logements sont proposés aux personnes ayant un projet de création d’activité mais ne résidant pas encore dans la région : ce sont les « logements passerelle ».

Avec ce logement qui vous permet de tester sur place votre projet, vous bénéficiez à la fois d’un hébergement à proximité de votre futur lieu d’implantation (location de 3 mois jusqu’à 2 ans) et d’un accompagnement pour travailler sur votre projet d’installation en Limousin.
Un interlocuteur dédié vous oriente et vous guide dans vos démarches.

Trois structures

Cette formule vous permet de créer un réseau de proximité (habitants, acteurs socio-économiques…), d’échanger et de faire part autour de vous de votre futur projet.

En limousin, trois structures vous proposent ce dispositif :

  • la Scic l’Arban à Faux-la-Montagne (Creuse)
  • le Conseil Général de la Creuse à Chambonchard (Creuse)
  • l’association Résider pour Entreprendre à Meyrignac-l’Eglise (Corrèze)

Un logement passerelle pour qui ?

Un logement passerelle permet d’accueillir une famille de porteurs de projets pour deux ans maximum dans une maison rénovée dans le respect de l’environnement, avec un accompagnement pour la réalisation de leur projet par les Pôles locaux d’accueil et la présence d’un réseau de proximité qui facilite l’intégration locale.

Pourquoi ?

Pour éviter un tas de situations peu propices à la réussite de son projet ! Par exemple quand un porteur de projet vient d’abord sans sa famille parce qu’il n’a trouvé qu’un petit logement isolé. Ou quand les seules locations disponibles sont en ville, loin du territoire où l’on veut implanter son projet. Parfois, on ne trouve rien d’autre pour se loger qu’une maison glacée inchauffable. Et même dans un logement confortable, on met parfois du temps à trouver les réseaux associatifs et culturels qui, dans le cas des logements passerelles, sont vos voisins…

Article initialement publié en février 2016

http://www.resider-pour-entreprendre.com/