Vivre ensemble, habiter autrement

Photo de groupe des habitants.
Les habitants ont construit eux-même leur éco-hameau

Pour accueillir des nouveaux habitants et répondre à la crise du logement, Olmet-et-Villecun (Hérault) n’a pas voulu d’un classique lotissement de maisons individuelles. Dans ce petit village au pied du Larzac, des habitants ont autoconstruit collectivement un éco-hameau. Ils y expérimentent une autre façon de faire société.

Texte et photos : Estelle PereiraDe part et d’autre d’une route en serpentin, les terres rouges ocres du lac du Salagou laissent place à une vallée boisée d’où dépassent discrètement des maisons chapeautées par des panneaux solaires. Leurs imposantes fenêtres reflètent les montagnes qui leur font face. À moins d’une heure de Montpellier, où la folie de la construction se jauge au nombre de grues, Olmet-et-Villecun (150 habitants), composé d’un ensemble de petits hameaux, n’a pas cédé aux sirènes de l’agrandissement à tout prix, préférant entamer une longue réflexion.

L’esprit village

Au pied du causse du Larzac, le village héraultait possède une topographie qui ne facilite pas l’installation de nouveaux habitants pourtant nécessaire selon l’ancien maire Jean-Noël Malan. En 2009, il est peiné de constater que « les enfants du pays » ne parviennent plus à se loger.